L’associu Si Pò Fà dynamise les Deux-Sorru

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Depuis Renno, l’associu Si Po Fà rayonne sur le canton des Deux Sorru. Tout au long de l’année, elle organise de multiples activités culturelles pour retisser du lien social entre les habitants, et vient d’ouvrir la première recyclerie en zone rurale de Corse.

« Renno est un petit village avec une trentaine d’habitants l’hiver, et donc pas vraiment de vie culturelle. Nous essayons donc d’y remédier », glisse Morgane Pasquali, la présidente de l’associu Si Pò Fà en indiquant : « Notre but principal c’est de créer du lien social dans les villages, et donc en zone rurale, et donc de cette mission là découlent pleins de choses ».

Forte d’une centaine d’adhérents issus de tout le canton, l’association née en 2016 dispose d’un grand local loué par la mairie de Renno qui lui permet d’organiser de nombreux évènements. Conférences, soirées lecture, repas et autres représentations théâtrales viennent ainsi souvent animer la vie des Deux-Sorru.  

Grâce à son équipe ultra motivée et passionnée par son territoire, l’association propose même des évènements culturels hebdomadaires ou encore des activités pour les enfants notamment axées autour de la langue corse chaque été.  « Nous proposons par exemple des conférences assez intéressantes avec des gens qui tournent un peu partout en Corse comme Jean-François Bernardini », dévoile la présidente de l’association. « Mais nous avons aussi des activités régulières tout au long de l’année, comme des randonnés le dimanche deux fois par mois, ou encore des cours de dance grecque, Qi gong et yoga », souligne-t-elle par ailleurs.

Un nouveau lieu unique, axé autour de la solidarité et du développement durable

Autre mission importante que s’est donnée l’association, la sensibilisation à l’environnement et le développement de l’économie circulaire. À ce titre, à la belle saison, elle organise aussi vide-greniers et marchés des producteurs tous les dimanches.

« C’est une activité qui marche assez bien et qui nous permet de mettre en avant des producteurs de la région », se réjouit Morgane Pasquali. « Lors de ces vides greniers, beaucoup de gens nous donnent des choses au profit de l’association. Tout cela s’st accumulé dans notre local, et nous avons donc décidé de créer la première recyclerie rurale de Corse », ajoute-t-elle.

Ouverte depuis seulement quelques jours, ce lieu atypique et solidaire se veut être un maillon de l’économie circulaire, et aspire à aider à diminuer les déchets tout en proposant un autre mode de consommation. « On y trouve des livres, de la vaisselle, du petit mobilier, ou encore quelques vêtements le tout revendu à petits prix », sourit la présidente de Si Pò Fà. Si la recyclerie est actuellement ouverte surtout en week-end, l’association doit prochainement créer un emploi à mi-temps qui permettra d’élargir ses horaires d’ouverture. Elle aspire aussi à y créer une partie épicerie où seront installés des produits de base, ainsi que ceux de producteurs de la région.

De gros projets pour la suite

Déjà très dynamique, l’association fourmille de nouveaux projets pour l’avenir. Le prochain en date, l’organisation d’une semaine de rencontres autour de la transmission, au mois d’août 2021. « Durant une semaine, nous allons organiser de nombreux ateliers avec restitution chaque soir. Ceux-ci tourneront autour de la langue corse, des paghjelle, de la danse, du théâtre ou encore de la sociologie », annonce Morgane Pasquali en dévoilant que ce festival, organisé en partenariat avec le Théâtre du commun, sera clôturé avec un gros spectacle sur Œdipe Roi, mis en scène par Noël Casale en collaboration avec le groupe a Filetta.

Pour contacter l’association : https://www.facebook.com/associu.sipofa/

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Les derniers
articles publiés

"Opération Caddie" pour les étudiants le 7 avril à Corte

"Opération Caddie" pour les étudiants le 7 avril à Corte

L’Aitu Studientinu et à Ghjuventu Indipendentista unissent leurs forces ce mercredi 7 avril en organisant une opération de collecte de…
INSEME organise des groupes de parole avec la CAPA

INSEME organise des groupes de parole avec la CAPA

A partir du 29 mars, tous les derniers lundis du mois, les personnes qui font face à la maladie et…
Dernière ligne droite pour le "Challenge Innovation"

Dernière ligne droite pour le "Challenge Innovation"

Initié par la Fondation de l’Université de Corse en 2014, le Challenge Innovation est un concours d’idées dédié à l’innovation qui rassemble…