Rose Guiseppi chante pour « briser le silence »

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Sa vidéo a déjà été vue plus de 220 000 fois en une semaine. La jeune chanteuse insulaire Rose Guiseppi vient de sortir son premier single « Briser le silence ».

Dans la lignée du mouvement #Iwas, cette jeune étudiante de 23 ans, fille du musicien Philippe Guiseppi, veut à son tour à travers sa passion, le chant, dénoncer les violences faites aux femmes. Rencontre avec cette jeune artiste.

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Rose, j’ai 20 ans et j’habite à Saint-Florent. Je suis en troisième année d’économie gestion à la faculté de Corte. Mais surtout, j’aime chanter. C’est ma passion depuis toute petite. Une passion qui m’a été transmise par mon père qui est artiste musicien. Et donc tous les jours à la maison, nous vivons en musique.

Au printemps dernier, vous avez été repérée sur Internet. Racontez-nous.

Le 4 mars dernier, pour mes 20 ans, mon père a posté une vidéo de moi sur les réseaux sociaux. Je n’étais même pas au courant, c’était une surprise. Il s’avère qu’il y a eu pas mal de bons retours. Et puis une page Facebook, Music Covers & Créations, est tombée sur ma vidéo et l’a repartagé. Ils m’ont ensuite proposé de participer à leur premier tremplin au niveau national. J’ai participé aux côtés de 60 autres concurrents, et j’ai gagné. Cela m’a permis d’enregistrer ma première chanson

Pour ce premier single, vous avez choisi d’enregistrer une chanson que vous avez composée et au travers laquelle vous vous engagez contre les violences faites aux femmes. Pourquoi ?

Nous voulions faire quelque chose qui me correspondait. C’est un sujet qui nous a toujours touché, aussi bien mon père que moi. Nous avions donc déjà pensé à écrire là-dessus, et en plus, il s’avère que le mouvement #Iwas a pris de l’ampleur ces derniers temps, donc on s’est dit qu’il fallait foncer.

Le mouvement #Iwas, vous en parliez, a eu une résonnance particulière en Corse notamment avec de nombreux faits qui ont été dénoncés par des jeunes femmes de votre génération. Cela vous a-t-il donné une motivation supplémentaire ?

Oui, car en plus je connais certaines de ces filles. Donc c’est vrai que cela m’a encore plus donné envie de faire une chanson sur ce thème.

Le premier single de Rose Guiseppi, « Briser le silence » est à retrouver sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wKCrxwRLAnM&feature=emb_title

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Les derniers
articles publiés

"Opération Caddie" pour les étudiants le 7 avril à Corte

"Opération Caddie" pour les étudiants le 7 avril à Corte

L’Aitu Studientinu et à Ghjuventu Indipendentista unissent leurs forces ce mercredi 7 avril en organisant une opération de collecte de…
INSEME organise des groupes de parole avec la CAPA

INSEME organise des groupes de parole avec la CAPA

A partir du 29 mars, tous les derniers lundis du mois, les personnes qui font face à la maladie et…
Dernière ligne droite pour le "Challenge Innovation"

Dernière ligne droite pour le "Challenge Innovation"

Initié par la Fondation de l’Université de Corse en 2014, le Challenge Innovation est un concours d’idées dédié à l’innovation qui rassemble…