Crise COVID-19 : Hors Norme au plus près du terrain

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

L’équipe de « Tocca à noi » poursuit ses rencontres avec celles et ceux qui se sont engagés spontanément en Corse pour mettre en place des actions de solidarité face à la crise de la COVID-19.

Vanina LECA, Président fondatrice de la toute jeune Association « Hors norme » a accepté de revenir avec nous sur les opérations non prévues qui ont été lancées dans l’urgence pour coller au mieux aux besoins du moment.

Quel est l’objet initial de votre Association ?

Hors Norme a été créée le 3 novembre 2019. Elle a pour vocation de lutter contre l’isolement des personnes concernées par le handicap, leurs familles et aidants sur l’ensemble du territoire. Nous proposons en outre un accompagnement dans les démarches administratives, des soutiens financiers pour les cas le nécessitant, ainsi que plusieurs initiatives pensées pour favoriser le lien social. Grâce à un appui personnalisé et adapté aux parcours de nos bénéficiaires, Hors Norme lutte contre l’inégalité d’accès aux soins et s’adapte aux spécificités de chaque handicap selon l’âge et la situation dans laquelle il intervient (naissance, accident, AVC…). 

En créant Hors Norme avec mon mari et notre ami comptable, nous avions tous les 3 une certitude : nous adapterions nos actions aux besoins des insulaires une fois sur le terrain. Et rapidement après son lancement, l’association a été sollicitée pour accompagner des personnes en situation de handicap à leur domicile, permettant ainsi à l’aidant de s’accorder un temps de répit. Avant le Covid-19, nous effectuons des visites sur Ajaccio, avec l’ambition de multiplier ce type de démarches sur l’ensemble de l’île. 

– Qu’est ce qui vous a conduit à élargir votre champ d’action ?

Avec l’épidémie de Covid-19, les activités habituelles d’Hors Norme ont été stoppées, et principalement les visites à domicile. Nous avons pris le parti d’anticiper les besoins de nos bénéficiaires, mais également plus largement ceux des insulaires âgés, fragilisés par la maladie… L’isolement étant l’une des problématiques majeures à laquelle nous sommes confrontés avec Hors Norme. Comme tout le monde très certainement, nous avons senti que cette période incomparable à une autre méritait que l’on « redouble » de solidarité, et ce même si le public qui venait jusqu’à nous était différent. C’est vraiment la crainte que quelqu’un puisse se retrouver complètement seul(e) qui nous a poussé à ouvrir au plus grand nombre la première initiative de portage de courses avant le confinement.  

– Pouvez-vous nous présenter cette action, et les autres, initiées pendant la crise ?

Le 10 mars dernier, Hors Norme a mis en place un service de portage de courses à domicile gratuit pour les personnes âgées, fragiles et/ou isolées. L’idée était de limiter les déplacements des insulaires et de facto la propagation du virus en proposant à ces publics de récupérer leurs courses (drives, pharmacies, commerces…) et de les déposer devant leur porte, en excluant tout contact et dans le respect des gestes barrières. Pour conserver le caractère solidaire de l’action, les pourboires étaient systématiquement refusés. Les demandes ont rapidement commencé à se multiplier, principalement sur Ajaccio, pour finir par exploser avec le confinement. De 3 bénévoles, nous sommes passés à plus de 85 répartis sur l’ensemble de l’île : pendant plus de 2 mois, ils ont tous accompli un travail extraordinaire alors qu’ils étaient eux-mêmes au chômage partiel, sans emploi, en télétravail…

Rapidement, nous avons également constaté que de nombreux insulaires appelaient sous couvert de courses, alors qu’ils avaient avant tout besoin de parler. Crises d’angoisses, peur, solitude… A la mi-mars, Hors Norme a donc pris l’initiative de lancer un numéro vert gratuit et accessible 7/7j de 9h à 23h pour maintenir le contact, toujours en version « sans contact ». Une dizaine de bénévoles de l’association s’est relayée pendant plus de 2 mois avec comme mots d’ordre : la bienveillance et l’écoute. Si une situation jugée alarmante venait à dépasser nos compétences « humaines », nous servions de lanceur d’alerte auprès des professionnels concernés. 

Et malheureusement sans surprise, nous avons aussi été confrontés aux difficultés financières des personnes que nous avions au téléphone. Certains ne mangeaient plus à leur faim, d’autres se retrouvaient avec des pertes de salaire importantes liées à la pandémie… Nous avons donc décidé de lancer une cagnotte en ligne pour aider « les nôtres » à financer leurs courses. Grâce à de généreux donateurs, dont la fondation EDF qui a remis à notre association un chèque de 8000€ pour l’aide alimentaire, nous avons pu prendre en charge de nombreux paniers (de 75 à 150€ chacun selon la composition du foyer) pendant et après le confinement. 

Fin avril, Hors Norme a aussi lancé l’opération « Canteremu per i nostri », avec le soutien du préfet de Corse et de l’Agence Régionale de Santé. De nombreux chanteurs et musiciens amateurs ou professionnels se sont relayés chaque semaine partout dans l’île durant plus de 3 mois pour recréer du lien en version sans contact depuis les abords extérieurs des EHPAD et autres foyers médico-sociaux. Du fait de la vulnérabilité particulière de leurs résidents, ces établissements avaient été contraints de restreindre, voire de supprimer les visites extérieures dès le tout début de la crise. Modestement, nous avons souhaité atténuer le sentiment d’isolement des pensionnaires, en venant en complément du travail admirable des soignants. Une action qui devrait être labellisée prochainement « Culture et Santé » grâce au soutien précieux de l’ARS de Corse, et des sérénades qui devraient reprendre en septembre grâce à la forte mobilisation des artistes insulaires. 

Est ce que ces opérations multiples ont été difficiles à mettre en place ? Avez vous reçu beaucoup de soutien ?

A mettre en place, pas vraiment. Mais leur développement n’a été rendu possible que grâce à l’implication des bénévoles qui ont rejoints Hors Norme durant la pandémie. Le 10 mars, je gérais les portages de courses à domicile avec un petit carnet de notes où je griffonnais adresses et numéros de téléphone des bénéficiaires. Moins d’une semaine après, je me retrouvais avec des tableaux Excel et des bénévoles répartis partout en Corse, tous prêts à apporter aide et soutien aux plus fragiles. Jamais je n’aurais imaginé que cette petite initiative lancée initialement sur les réseaux sociaux prendrait une telle ampleur. C’est vraiment grâce à eux que tout cela a été rendu possible !

Au niveau des soutiens et outre ceux cités plus haut, RCFM a été un relai précieux dans nos recherches de bénévoles ou dans la diffusion de nos actions. Le SDIS 2A nous a offert un véhicule. Vitto Corse a offert des cartes essence à mes bénévoles. Pour l’aide alimentaire, des entreprises nous ont offert de nombreuses denrées que nous avons pu partager avec d’autres associations ou offrir à nos bénéficiaires. Des entreprises pourtant fragilisées par la crise et qui ont tenu à apporter leur soutien aux plus démunis : Vibel, l’Atelu Corsu, Corsica Gastronomia, Come Prima Traiteur, la société Subrini & Fils… Tous ont tenu à offrir des produits de qualité à l’ensemble des insulaires en difficultés. Les associations de la CLE nous ont également accueilli avec bienveillance et leur(s) expérience(s) nous a été d’une grande aide tout au long de cette crise. La CDC nous a équipé en masques et en gel, les artistes se sont mobilisés pour nos aînés bénévolement alors qu’eux-mêmes ne peuvent souvent plus se produire, à l’instar des parrains d’Hors Norme Yvan et Joseph du groupe Incantèsimu. Aujourd’hui encore, nous restons mobilisés aussi pour eux comme ils le restent pour les nôtres. Un crowfunding a été mis en place sur Move in Corsica pour récolter des fonds au profit des chanteurs et musiciens qui sont tellement impactés par la Covid. Pour certains, ils réservent d’ailleurs une belle surprise à tous… A découvrir avant la fin août si tout va bien !  

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Les derniers
articles publiés

"Opération Caddie" pour les étudiants le 7 avril à Corte

"Opération Caddie" pour les étudiants le 7 avril à Corte

L’Aitu Studientinu et à Ghjuventu Indipendentista unissent leurs forces ce mercredi 7 avril en organisant une opération de collecte de…
INSEME organise des groupes de parole avec la CAPA

INSEME organise des groupes de parole avec la CAPA

A partir du 29 mars, tous les derniers lundis du mois, les personnes qui font face à la maladie et…
Dernière ligne droite pour le "Challenge Innovation"

Dernière ligne droite pour le "Challenge Innovation"

Initié par la Fondation de l’Université de Corse en 2014, le Challenge Innovation est un concours d’idées dédié à l’innovation qui rassemble…