Une association « résolument positive» pour dédramatiser la réalité des troubles DYS

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Elles sont quatre mamans d’enfants atteints de troubles Dys ou Tdah, et surtout passionnées de l’humain. Depuis deux ans, avec l’association Corsica Dys- Tdah elles agissent pour faire évoluer les regards sur ces troubles et se servir de leurs expériences pour soutenir d’autres parents.

« Notre but premier est de communiquer sur le sujet, de dédramatiser les situations et de faire entrer dans la normalité la différence », sourit Carole Simonetti, la présidente de l’association. Maman d’un grand garçon de 21 ans, elle se souvient des difficultés rencontrées au moment du diagnostic il y a 18 ans. « À l’époque il n’y avait rien de rien en Corse autour des troubles Dys et cela était compliqué. De mon côté, j’ai accumulé un peu d’expérience à force d’aller à Nice et à Marseille. Et du coup, quand les choses ont un peu changé, qu’on a commencé à parler de ces troubles, quand certaines maîtresses du cortenais avaient des suspicions, elles ont commencé à diriger les parents vers moi pour qu’ils aient des conseils », raconte-t-elle en pointant là les prémices de l’association. Aujourd’hui, même si elle note du mieux, elle souligne que le besoin d’accompagnement des parents, se fait encore présent : « Le gros problème autour des troubles Dys reste la communication entre tous les acteurs et le fléchage des parents. A partir du moment où on leur dit que leur enfant a un souci, il ne savent pas forcément quoi faire et sont vite perdus. Ce n’est pas évident, surtout que l’acceptation est déjà difficile ».

Un soutien précieux pour les parents

C’est la raison pour laquelle depuis 2018, la jeune association basée sur le centre Corse tente s’est donné pour mission de venir en aide à ces parents dont les enfants sont concernés par des troubles Dys, partout en Corse. Aux cotés de la présidente, son noyau dur constitué de Florence Cachia, Emanuelle Cesari et Lydia Dahan se relaie pour leur donner un coup de main sur les dossiers, et la marche à suivre après un diagnostic, mais aussi pour leur apporter un coup de main psychologique avec beaucoup de bienveillance. « On écoute les parents, on les laisse déposer les valises, décharger le trop plein émotionnel car parfois psychologiquement ce n’est pas évident », indique Carole Simonetti, « L’écoute c’est vraiment la chose primordiale parce que les parents ont parfois l’impression que personne ne les comprend ».

Des évènements conviviaux et résolument positifs

Plusieurs fois par an, Corsica Dys organise également des évènements ponctuels sur Corte, mais aussi Bastia, Ile-Rousse ou plus récemment le Pays Ajaccien. Des moments, toujours très conviviaux, qui prennent la forme de moment d’échanges d’expériences comme lors des « cafés Dys », mais aussi de conférences d’information, ou même de journées d’ateliers qui ont pour but de permettre aux proches d’un enfant Dys de se mettre dans sa peau afin de comprendre son ressenti. « Lors de tous ces évènements, on s’est aperçus que les parents sont contents de rencontrer  d’autres familles avec les mêmes problématiques. Ce souvent des parents très isolées, et là ils se sentent moins seuls, c’est très bénéfique pour eux », se réjouit la présidente de l’association. « Tout cela est fait dans la convivialité. Nous avons toujours le sourire et le moral au beau fixe, et nous essayons de toujours trouver le mieux, même si la situation est compliquée. Notre leitmotiv, c’est résolument positif ! », lance-t-elle.

Toujours présente pour apporter conseils et écoute au bout du fil, Corsica Dys-Tdah espère aujourd’hui bientôt pouvoir développer des antennes partout en Corse, afin d’être au plus près des parents qui auraient besoin de l’association.

Pour plus d’informations, ou simplement pour discuter et échanger autour des troubles Dys vous pouvez contacter l’association :

Facebook: Groupe CORSICA DYS—TDAH

Mail: [email protected]

Téléphone: 06.27.45.18.68 (Carole), 06.42..04.05.44 (Florence) ou 06.13.31.19.70 (Emanuelle)

Partager :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Les derniers
articles publiés

"Opération Caddie" pour les étudiants le 7 avril à Corte

"Opération Caddie" pour les étudiants le 7 avril à Corte

L’Aitu Studientinu et à Ghjuventu Indipendentista unissent leurs forces ce mercredi 7 avril en organisant une opération de collecte de…
INSEME organise des groupes de parole avec la CAPA

INSEME organise des groupes de parole avec la CAPA

A partir du 29 mars, tous les derniers lundis du mois, les personnes qui font face à la maladie et…
Dernière ligne droite pour le "Challenge Innovation"

Dernière ligne droite pour le "Challenge Innovation"

Initié par la Fondation de l’Université de Corse en 2014, le Challenge Innovation est un concours d’idées dédié à l’innovation qui rassemble…